Le plaisir de lire

Pour les passionnés de lecture ! :)

L’impact du cinéma sur les ventes de livres

De nombreux films prennent leur source dans des romans à succès (que ce soit en France ou à l’étranger). Il s’agit là, a priori, d’un moyen efficace pour assurer le succès d’une oeuvre cinématographique en limitant les risques.

Le seigneur des anneaux

Ainsi, sur le thème des sagas à succès, pourra t-on se remémorer les livres originaux de J.R.R. Tolkien (première publication en 1954) avec sa trilogie du « Seigneur des anneaux » (3 volumes) vendu à 150 millions d’exemplaires et comptant près de 100 millions de lecteurs à travers le monde.
Les aventures de The Hobbit, narrées par le même J.R.R. Tolkien, antérieures au Seigneur des anneaux et qui sera pourtant adapté au cinéma  postérieurement, a quant à lui été vendu à des millions d’exemplaires depuis sa sortie en 1937.

The hunger games

Dans un autre registre, la saga des Hunger Games (encore une trilogie) imaginée par Suzanne Collins, a été écoulée à plus de 26 millions d’exemplaires à la sortie du premier opus au cinéma en 2012.

Les exemples sont nombreux et la question qui subsiste est la suivante : dans quelle mesure les sorties cinémas de livres adaptés impactent-ils le domaine littéraire ? Un début de réponse dans cet article « les adaptations de livres en films : quel impact pour les librairies ?« 

Et vous, qu’en pensez-vous ? Le cinéma s’inspirant de livres peut-il doper la vente en librairies ?

Advertisements

À propos de Isabelle Clément

Social Media Manager : retrouvez les actus médias sociaux, community management, marketing, relation client,...

5 commentaires sur “L’impact du cinéma sur les ventes de livres

  1. Pingback: [Livres] L'impact du cinéma sur les vent...

  2. Oui c’est évident que ça dope parce que ça fait une « seconde » publicité. C’est comme quand on fait une saga, le fait qu’un tome sorte tous les ans ou tous les deux ans va doper les ventes parce que ça fera comme un second tour. Normalement un livre ne sort qu’une fois en librairie (deux à la limite pour la version poche) donc on a vraiment qu’une occasion de faire de la pub. Donc le film permet de revenir sur un livre déjà sorti depuis plusieurs années. Et en plus le cinéma touche plus de monde que le livre, peu de gens lisent alors que beaucoup vont au cinéma (ou télécharge.. xD) donc ça fait bien plus de visibilité et de pub. Oui ça dope les ventes ! Mais pour qu’un livre soit adapté en film… il faut déjà qu’il soit un best seller donc…

    J'aime

  3. denisgentile
    3 mars 2014

    Isabelle, pourrait-on, désolé si je sors du sujet, poser la question à l’envers ? L’impact des livres (de la littérature) sur les films ? Puis l’élargir : l’impact de la littérature sur les autres arts ? Ma question n’est pas innocente car j’ai écrit plusieurs textes sur ce sujet. Pour faire court, on s’aperçoit que la littérature a une influence immense sur l’activité artistique et qu’une bonne histoire peut être à l’origine d’une période créative. C’est le cas, celui que je connais le lieux, de la Renaissance.

    J'aime

    • Isabelle Clément
      3 mars 2014

      Denis, ta question est très pertinence au contraire, je vais voir si je peux trouver de l’information pertinente à ce sujet.
      Ou comment et pourquoi un scénariste choisit-il d’adapter un livre au cinéma ?
      Merci beaucoup pour ta contribution en tout cas. 🙂

      J'aime

Laisser un commentaire

Entrez vos coordonnées ci-dessous ou cliquez sur une icône pour vous connecter:

Logo WordPress.com

Vous commentez à l'aide de votre compte WordPress.com. Déconnexion / Changer )

Image Twitter

Vous commentez à l'aide de votre compte Twitter. Déconnexion / Changer )

Photo Facebook

Vous commentez à l'aide de votre compte Facebook. Déconnexion / Changer )

Photo Google+

Vous commentez à l'aide de votre compte Google+. Déconnexion / Changer )

Connexion à %s

Information

Cette entrée a été publiée le 2 mars 2014 par dans Autour du livre, et est taguée , , , , , .
%d blogueurs aiment cette page :